Chers Amis

Nous sommes réunis nombreux aujourd’hui afin de rendre hommage aux victimes de la tempête Xynthia du 28 février 2010 et je vous en remercie.

Des parents, des enfants, de la famille, des proches, des amis sont disparus ce jour sinistre et il est impossible pour nous et je l’espère pour les générations futures d’oublier ce qui c’est passé.

Nous connaissions tous à la Faute sur Mer au moins une personne disparue ce jour.

Nous avons tous souvenir avec au moins l’un d’entre eux, d’un petit bonjour, d’une discussion au détour d’une rue, d’une partie de pétanque, d’une soirée chez l’un ou chez l’autre, de soir de noël ou d’anniversaire en famille.

Ces souvenirs resterons gravés à jamais dans nos esprits et c’est important pour que chacun fasse son deuil, mais il nous manque aujourd’hui ce qui peut paraitre futile pour certains mais essentiel pour nous, un lieu de recueillement.

C’est pour cette raison que l’AVIF a demandé à plusieurs reprises un espace à la commune, que nous souhaitons aménager avec l’association Artistes pour Xynthia afin d’avoir enfin une stèle à la mémoire des 29 disparus.

Actuellement toutes nos démarches dans ce sens sont restées sans réponse, nous avons aussi fait la demande auprès des autorités locales d’une concession au cimetière de La faute sur Mer au nom de l’association afin qu’en attendant la stèle, nous puissions y déposer la plaque commémorative faite l’année dernière.

Cette demande ne nous a pas encore été accordée.

Cette année, comme vous le savez, nous avons aussi essuyé un refus catégorique de la part du représentant de l’église locale de faire un office religieux du souvenir.

Ne pouvant offrir ce que nous n’avons pas, c’est pour cette raison que la commémoration de cette année se fera uniquement devant cette banderole hautement symbolique et en ces malheureux lieux.

Il est grand temps pour nous d’avoir un emplacement digne des disparus qui sera fleuri et entretenu par les familles, amis, et associations.

Je vais vous demander maintenant si vous le souhaitez de déposer au pied de la banderole les fleurs que vous avez gentiment apportées.

Je vais aussi vous demander symboliquement de tous vous donner la main et pour

Germaine, Pierre, Ismaël, Camil, Nora, Yamina, Maryvonne, Mélanie, René, Simone, Bernard, Jean, Berthe, Gilbert, Roger, Louisette, Gérard , Magguy, Yvonne, Suzanne, Raphaël, Francis, Nicole, Christiane, Patrice, Muriel, Jeanine, Santo et Paulette disparus trop tôt nous allons observer une minute de silence.

Lors de la venue le 1er mars 2010 du Président de la République Nicolas Sarkozy, lui même a dit je cite « Aujourd’hui c’est le temps de l’urgence, qu’on enterre ces morts, qu’on console ces familles et qu’on marque un moment de dignité. »

Nous pouvons vous assurer que les membres de l’association que je représente feront dans le futur ce que nous nous devons de faire, rendre dignité à cette commémoration qu’on s’efforce de refuser localement.

Nous mettrons tout ce que nous avons d’énergie et de patience afin d’obtenir que ce qu’on attribue d’office et rapidement ailleurs, puisse être obtenu avec grande difficulté ici à la Faute sur Mer.

Une nouvelle fois je vous remercie d’être présent ce jour, amis , élus et représentants d’associations.

Je vais maintenant donner la parole à Élisabeth Tabary présidente de l’association Artistes pour Xynthia.

Merci à tous

 

Les commentaires sont fermés.