Le 9 septembre, des représentants de l’AVIF ont été reçus par monsieur Retailleau , Président du Conseil Général de Vendée, en présence de Messieurs Gauducheau et Griffon.

Ils ont longuement évoqué la situation fautaise et, en particulier, l’urgence des travaux à faire sur les digues de La Faute et l’Aiguillon.

 

Monsieur Retailleau nous a, à cette occasion,  confirmé l’intérêt du CG pour les problèmes de sécurité. Il a présenté à Noirmoutier le 22 septembre un Plan de Submersion Rapide ( PSR) qui a été voté à la Roche sur Yon le 23 septembre 2011.

 

Monsieur Retailleau, Monsieur Gauducheau, Monsieur et Madame Anil le 23 septembre

Monsieur Retailleau, Monsieur Gauducheau, Monsieur et Madame Anil

le 23 septembre 2011

Monsieur et Madame Anil, invités à assister à la réunion, sont les seuls représentants des deux communes dans la tribune réservée au public.

Les maires des communes littorales (environ 70) ont préparé des dossiers d’étude pour les travaux sur les digues. Après quelques échanges de points de vue, le président insiste sur le fait que la sécurité n’est ni de droite ni de gauche. Le projet portant sur 130 millions d’euros est alors adopté à l’unanimité.

Le sénat a voté une « petite loi » pour que les 40% du fonds Barnier soient accessibles dès la prescription d’un PPRI (sans attendre qu’il soit approuvé). Messieurs D.Souchet et M.Léonard, députés, défendront le dossier à l’Assemblée.

 

Les commentaires sont fermés.