Les documents affichés dans les mairies ne sont que des projets

–         du 17 septembre au 17 novembre 2010, une procédure d’information officielle devrait avoir lieu ,

–         au mois de décembre l’enquête publique commencera (la date sera communiquée ultérieurement). Chacun pourra y apporter ses arguments,

–         début 2011, le Préfet prendra une décision  définitive après consultation des conclusions de cette enquête publique.

Ce projet ne change pas, pour le moment, les zones de solidarité. Les futures parcelles à exproprier feront l’objet d’une autre procédure, distincte de celle-ci.  .

Etre en zone rouge ne signifie pas être exproprié. Les zones rouges interdisent toute nouvelle construction et tout agrandissement ( hors les zones refuge)

Si votre bien se trouve en zone rouge, vous aurez des obligations de mise en sécurité (dans un délai de 5 ans après l’acceptation du PPRI définitif). Les frais seront partiellement pris en charge par l’Etat ( fond Barnier) et pourront être complétés par l’aide sociale.

L’expérience des autres zones rouges en France montre que les maisons s’y vendent normalement.

Malgré ces remarques qui se veulent apaisantes, l’AVIF sait qu’il faut rester mobilisé dans cette phase importante pour l’avenir de notre commune et de nos habitations

.

Les commentaires sont fermés.